Le concept

Menez l’enquête

Dans Ciels de Cuivre, vous avez le même niveau de connaissance de l’univers que votre personnage, vous ne découvrez pas au fur et à mesure les créatures de l’univers, vous les connaissez, ainsi que leurs descriptions, avant de commencer l’enquête. Le but de cette enquête sera donc de déterminer, parmi une liste de monstres fournie à l’avance par le meneur ou la meneuse, lequel d’entre eux correspond aux informations avec les informations que vous récoltez au fur et à mesure de vos investigations. Vous et votre personnage menez l’enquête ensemble en ayant toutes les informations dès le début. Vos connaissances sur les monstres sont très généralistes au départ, vous saurez les identifier grâce à l’enquête par vous-mêmes, mais il faudra approfondir votre compréhension de ces derniers : descriptions physiques plus détaillées, motivations, attitudes et modes opératoires, mais aussi des informations concernant la façon de les traquer et les combattre en utilisant leur faiblesses et en prenant garde à leurs forces. Toutes ces informations ne vous sont pas communiquées au départ, vous devrez les découvrir par vous-même, notamment grâce à quelques indices cachés dans le scénario.

L’enquête est une part très importante de la chasse aux monstres, il ne faut pas la bâcler en pensant avoir trouvé la solution très rapidement. La meilleure façon de procéder est de déduire le profil de monstre recherché par élimination. Lorsque plusieurs informations recoupées entrent en contradiction évidente avec une description de Fléau, le doute n’est plus possible, vous pouvez la retirer de la liste des suspects. Ne tentez pas d’estimer une réponse avant d’avoir réduit conséquemment le nombre de profils en lice, vous risqueriez de manquer les indices contradictoires par sélection subjective et d’en détourner d’autres pour les adapter à votre théorie. Si l’enquête échoue, le meneur ou la meneuse ne vous le dira pas, il vous laissera passer à la phase de Traque et enfin à la phase de Confrontation. Mal préparé, votre groupe risquerait d’y perdre la vie.

Traquez la créature

La Traque peut demander beaucoup de temps, car elle constitue la fin de l’enquête et le début de la Confrontation, étape transitoire entre le commencement et la fin de chaque mission. Dans la phase de Traque, votre groupe aura déterminé le type de Fléau, mais n’aura pas encore défini ce Fléau particulier par rapport à sa catégorie, il faudra chercher à en apprendre plus sur son histoire personnelle en continuant d’enquêter, afin de savoir comment le trouver et comment le vaincre. Une fois un maximum d’informations collectées, il faudra s’équiper en fonction, ou créer l’équipement nécessaire pour lui tendre un piège, suivre sa piste, le capturer, le tuer, ou simplement le mettre en disposition pour négocier s’il en est capable et s’il en a l’envie. La phase de Traque se termine lorsque le premier contact est établi avec le Fléau.

Cette phase de recherches d’informations précises au sujet de la créature est encore moins balisée que la phase d’enquête, votre groupe ne saura jamais si ses conjectures sont bonnes ou si sa préparation est suffisante, c’est à lui d’informer le meneur ou la meneuse qu’il est prêt à passer à l’étape suivante. Comme pour la phase d’enquête, une mise en garde est importante, un groupe ne devrait pas constituer une théorie sur une supposition, ou s’il le fait, devrait valider chaque information clé par plusieurs sources différentes.

Affrontez le fléau

La Confrontation est moins codifiée car elle peut prendre de nombreuses tournures, il peut s’agir d’une confrontation physique simple, tout comme il peut s’agir d’une négociation avec la créature. Chaque histoire et chaque suite de choix du groupe étant différent, le meneur ou la meneuse pourra allier Combat (scène minutée ou chacun joue son action de combat à tour de rôle) et Conflit (scène minutée ou chacun joue son action non combattive à tour de rôle, la plupart du temps, il s’agit de négociations, de discours pour convaincre, etc.) à sa guise. Le but de cette phase est de résoudre le problème, d’une façon ou d’une autre. Les décisions doivent se prendre en groupe, et le plus souvent, certains personnages, de par leur stéréotype, préféreront une issue pacifique tandis que d’autres opteront pour l’éradication du Fléau. Aucune issue n’est moins bonne qu’une autre, et il en existe souvent plus de deux, chacune possédant ses avantages et inconvénients. Enfin, chaque choix de fin de scénario dans une campagne façonnera au fur et à mesure des années les personnages, transformés par les choix cornéliens aux conséquences souvent imprévisibles. Le monde de Ciels de Cuivre déteint sur les personnages tout comme eux-mêmes laissent leur empreinte indélébile dans les histoires auxquelles ils ont participé.